Êtes-vous déjà un fervent adepte de la pulvérisation ou avez-vous encore besoin d'une assistance ? Les experts de Trimetal vous aideront volontiers avec quelques conseils pratiques ou une assistance lors de la mise en route de votre chantier. 

Infos et consignes générales

Chaque produit possède des propriétés d'application uniques. Chaque méthode d'application comporte ses propres techniques. Nous vous donnerons volontiers quelques consignes générales pour la pulvérisation de peintures murales.

Les peintures murales se pulvérisent de préférence sans air (« airless »).

En vertu de ce principe, la peinture est pompée sous haute pression au travers d'un orifice très fin de forme elliptique, qui assure sa dispersion en minuscules goutte.

La taille de l'orifice et l'angle du jet sont indiqués sur les buses.

  • Le premier chiffre donne la largeur du jet.
  • Les deux derniers chiffres correspondent au diamètre de l'orifice de pulvérisation en millièmes de pouces.
  • Prenons l'exemple d'une buse 517.
  • Le «5» désigne un angle de jet de 50°.
  • Ce «5» multiplié par 5 = 25 cm pour la largeur du jet (à 30 cm de distance).
  • Le nombre « 17 » correspond à un orifice de pulvérisation de 0,017 pouce.

En général, un orifice de pulvérisation de 0,017 pouce convient parfaitement pour les peintures murales. Si la peinture est fort visqueuse ou par temps froid, il faudra un plus grand orifice (p. ex. 0,019 pouce). Les peintures murales de plus faible viscosité, quant à elles, seront pulvérisées via une buse plus fine (p. ex. 0,015 pouce).

Vous obtiendrez aisément la pression de pulvérisation adéquate en augmentant systématiquement la pression jusqu'à ce que le problème de « cordage » ait disparu. Le jet sera alors parfaitement homogène. La pression requise pour pulvériser de la peinture murale via une buse standard se situe généralement entre 160 et 190 bars. Avec des buses à prépulvérisation, la pression peut être limitée à environ 110 à 150 bars. Attention : ces chiffres sont purement indicatifs.  Ils peuvent varier en fonction du type de peinture murale et des conditions de pulvérisation.

Une buse à prépulvérisation  permet souvent d'obtenir un excellent résultat avec des peintures pourtant difficiles à pulvériser.

Encore quelques astuces :

  • Une machine airless bien entretenue est toujours prête à démarrer. Il est donc essentiel de la nettoyer correctement.
  • Utilisez toujours des filtres corrects et propres pour la pompe et le pistolet. Les modèles recommandés pour les peintures murales sont les filtres à pistolet 60 Mesh.
  • Les peintures murales ne sont généralement pas diluées pour l'application airless. Si vous souhaitez tout de même diluer la peinture, il faudra logiquement opter pour une buse à orifice plus petit.
  • Il est important de déplacer le pistolet perpendiculairement et parallèlement à la surface à peindre. Pulvérisez à une distance d'environ 30 à 35 cm.
  • Pour éviter un brouillard de pulvérisation excessif (« overspray »), n'agitez pas le pistolet trop loin au-delà des coins.

Conditions de pulvérisation pour la peinture murale Trimetal

Les conditions de pulvérisation indicatives (pression, type de buse, etc.) pour chaque peinture murale Trimetal figurent sur sa fiche technique.

Vous pouvez également consulter la liste complète des peintures murales pulvérisables de Trimetal.

Les conditions de pulvérisation relatives aux produits mentionnés sur cet A4 sont purement indicatives. Tenez toujours compte des facteurs ambiants (température, humidité de l'air, etc.) durant l'application.

Nouvelles buses

Les nouveaux développements des systèmes de pulvérisation airless apportent une valeur ajoutée indéniable au secteur. Il en va de même pour les nouvelles buses de Graco et Wagner. Non seulement pour leur pression de pulvérisation réduite et leur « overspray » plus limité, mais aussi pour l'usure moins rapide qui en découle.

Les experts de Trimetal recommandent les buses Wagner HEA Pro Tip 517 ou Graco LP tip 517 pour la pulvérisation d'une peinture murale, car elles génèrent nettement moins de brouillard. Atout supplémentaire, elles permettent au peintre de pulvériser d'une manière plus douce et contrôlée grâce au jet plus léger.

Le saviez-vous ?

Il n'est pas rare que d'épaisses gouttes de peinture s'échappent du pistolet. Ce phénomène se manifeste généralement à l'amorce du mouvement de pulvérisation, lorsqu'on presse la « détente ». Il s'explique par le fait que la peinture encore présente dans la buse ou à l'avant de celle-ci n'est pas (suffisamment) atomisée et forme donc une goutte. Cette éclaboussure de peinture se rétracte ou s'étale durant le séchage et ne sera généralement plus visible après cette étape.

Besoin d’aide ?

N'hésitez pas à contacter notre service technique par téléphone au 02 254 25 00 ou via le formulaire de contact en ligne. Nous serons ravis de vous aider.

AkzoNobel respects the privacy of your data

We process personal data in compliance with GDPR. Please see our Privacy Statement for more information. AkzoNobel uses cookies to offer the basic functionality of the website, to tailer the content on social media and to generate user statistics using Google Analytics on anonymous basis to make our website more user friendly. Click on "I agree" to accept the cookies specified in the Cookie policy and go directly to the website or click on "Set cookie preferences" to indicate your preferences for cookies.
Chargement en cours