Comme le confirmeront de nombreux peintres, ce n'est pas tous les jours qu'on peint ou repeint des sols. Voici donc quelques consignes pratiques. Ainsi, un bon prétraitement et l'épaisseur de couche adéquate jouent un rôle crucial dans la réussite d'un projet.

Nouveaux planchers

Le béton neuf et surtout le « polybéton » peuvent s'avérer extrêmement fermés avec, à la clé, une porosité nulle ou insuffisante pour assurer une bonne adhérence. Il convient alors d'obtenir une surface suffisamment poncée à l'aide d'un disque diamanté ou poreuse. Le sablage ou le grenaillage peuvent être envisagés à titre alternatif.

Quoi qu'il en soit, la surface de béton nue doit être débarrassée du voile de ciment et suffisamment poreuse pour absorber correctement la première couche de peinture pour sol diluée et garantir l'obtention d'un pont de liaison adéquat.

Les sols en « polybéton » doivent aussi être poncés au préalable.

Sols déjà peints

Les sols déjà peints doivent être bien préparés. La règle consiste à poncer et mordancer au Polyfilla Pro S610.

  • Versez le Polyfilla Pro S610 non dilué sur le sol.
  • Étalez le produit à l'aide d'un balai-brosse.
  • Laissez agir une demi-heure (mordançage).
  • Enlevez à l'aide d'une raclette puis rincez à l'eau.
  • Laissez ensuite le sol sécher correctement.
  • L'adhérence sera encore meilleure si la surface est également poncée.

Respectez l'épaisseur de couche prescrite

Si vous appliquez trop peu de peinture, il peut y avoir des problèmes d'adhérence au support. Les couches de peinture trop fines sont plus sensibles à l'eau. Elles sont moins enveloppantes, ce qui peut nuire à l'adhérence. Respectez dès lors les épaisseurs de couche et rendements spécifiés. Ces infos figurent toujours sur les fiches techniques.

Gardez un œil sur la température

Le taux d'humidité du support ne peut pas dépasser les 5 % maximum autorisés. Il s'agit là d'un taux très « sec » !

En ce qui concerne la température ambiante, le minimum est de 10 °C, et même de 12 °C dans le cas des peintures pour sols époxy. Si la température dépasse 22 °C, la peinture séchera nettement plus vite.

Pour la température du support, nous recommandons 3 °C minimum au-dessus du point de rosée(*). Pour les peintures époxy, le minimum est de 14 °C. Un support trop froid ralentit la réaction entre deux composants de la peinture avec, à la clé, un film de moindre qualité.

Pour la même raison, l'humidité relative dans la pièce où le sol est peint ne peut dépasser 70 %.

(*) Point de rosée : température à laquelle l'air est saturé en vapeur d'eau. Celle-ci se condense au contact d'une surface froide.

Comment rendre une peinture pour sol antidérapante ?

En cas d'application de Trimetal Stelfloor Epoxy Hydro sur le sol, vous pouvez saupoudrer la deuxième couche de peinture encore fraîche de sable séché à la flamme, de sable quartzeux ou d'un granulat antidérapant.

Après séchage, enlevez l'excès de sable par brossage et appliquez une troisième couche de peinture. Cette procédure adoucit le tranchant des grains de sable et facilite l'entretien de la surface.

Besoin d’aide ?

N'hésitez pas à contacter notre service technique par téléphone au 02 254 25 00 ou via le formulaire de contact en ligne. Nous serons ravis de vous aider.

AkzoNobel respects the privacy of your data

We process personal data in compliance with GDPR. Please see our Privacy Statement for more information. AkzoNobel uses cookies to offer the basic functionality of the website, to tailer the content on social media and to generate user statistics using Google Analytics on anonymous basis to make our website more user friendly. Click on "I agree" to accept the cookies specified in the Cookie policy and go directly to the website or click on "Set cookie preferences" to indicate your preferences for cookies.
Chargement en cours