Trimetal Magna Ultimat SF, conçue à base de matières premières biosourcées

Chez Trimetal et AkzoNobel, nous travaillons continuellement sur l’optimisation de notre assortiment de produits, en visant des objectifs durables comme la réduction de notre empreinte carbone. C’est pourquoi Trimetal Magna Ultimat SF (001 blanc) est désormais en partie fabriquée à base de matières premières biosourcées.

Trimetal Magna Ultimat SF (001) reste identique à l’« ancienne » formule, mais sa production entraîne désormais moins d’émissions de CO2. Nous contribuons ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

Que signifie « biosourcé » ?

Biosourcé signifie « fabriqué avec des matières premières naturelles ». Ces matières naturelles poussent et sont souvent produites au niveau local, captent du CO2 pendant leur croissance et repoussent chaque année. Les peintures biosourcées contiennent des composants (par exemple des liants) fabriqués à l’aide de matériaux naturels renouvelables. Souvent, il s’agit de produits résiduels d’un autre processus, comme l’industrie du bois. L’huile de lin est également une matière première biosourcée connue, extraite des graines de lin.

Alors que la quasi-totalité des peintures sur le marché sont conçues à base de pétrole, l’utilisation de matières biosourcées permet de réduire la consommation de pétrole, et dès lors de réduire l’empreinte carbone du produit.

Qu’est-ce que cela signifie pour le peintre Trimetal ?

Quand vous utilisez nos peintures biosourcées, vous ne remarquerez aucune différence. Ni à l’utilisation ni au résultat final. La composition chimique du liant demeure inchangée, afin que la qualité et les propriétés d’utilisation connues de la peinture ne changent pas. Le produit reste identique, mais ses émissions de CO2 sont réduites. Ensemble, nous contribuons ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

Certification agréée

REDcert est notre partenaire de certification. Il nous fournit la preuve légale de la durabilité de nos matières premières. La certification REDcert2 atteste que le flux de matériaux est durable et utilise des matières de base biosourcées.

Méthodologie du bilan de biomasse

Pour démontrer que la Magna Ultimat SF contient effectivement des matières premières biosourcées, nous recourons à la méthodologie du bilan de biomasse.

Cela vous semble compliqué ? Ça l’est ! Faisons donc une comparaison avec l’électricité verte, pour mieux comprendre. Elle aussi est un mélange d’énergie verte (par exemple, issue d’une éolienne) et d’énergie grise.

Le bilan de biomasse permet de déterminer la teneur en contenu biosourcé sur l’ensemble du processus de production. Au lieu d’utiliser uniquement des matières premières fossiles, nous demandons à nos fournisseurs d’ajouter aussi de la biomasse, comme des résidus de bois. Nos fournisseurs mélangent les matières premières fossiles et les matières premières biosourcées dans le processus de production de produits spécifiques, comme le liant que nous achetons. Le pourcentage exact de matières premières biosourcées ne peut dès lors pas être mesuré dans le produit final.

Chargement en cours