LA PRISON DEVIENT UNE FACULTÉ DE DROIT

L’ancienne prison à Hasselt

De futurs avocats derrière les barreaux ? Depuis cette année académique, c’est une réalité quotidienne à l’Université de Hasselt. La nouvelle faculté de droit est installée dans une prison du 19ème siècle. Totalement rénovée, cette maison de détention a été transformée en une oasis de lumière, d’espace et d’ouverture.

L’ancienne prison était construite sous la forme d’une étoile qui présentait certaines similitudes avec ce qu’on appelle en latin un panopticon, autrement dit un bâtiment dans lequel tout peut être sous surveillance à partir d’un point central. De la tour centrale de surveillance, plusieurs couloirs comprenant de petites cellules obscures prenaient leur départ. Un couloir séparé conduisait vers l’impressionnante porte d’entrée de la Martelarenlaan. Heureusement, plus rien aujourd’hui ne rappelle l’affreuse atmosphère de la prison d’antan. Les architectes ont métamorphosé ce bâtiment à l’aide de grandes baies vitrées, de matériaux naturels et de couleurs originales. Les travaux de peinture ont été réalisés par JC Bis, de Genk. Forte d’une équipe de 25 personnes, cette entreprise a l’envergure suffisante pour s’attaquer à des chantiers publics de grande taille. La nouvelle faculté de droit a été inaugurée au début de cette année académique.

Le sentiment d’espace est ici renforcé par l’emploi de couleurs claires et en jouant avec différents niveaux de brillance. Les murs ont été peints avec Trimetal Rollacryl Superlatex, alors que tous les éléments en bois et en métal ont reçu une finition de laque satinée  avec Trimetal Permacryl PU Satin